L'actualité de Rennes-le-Château dévoilée

 

La Une

 

_________________

Portail de Rennes le Chateau

_________________

Interviews

_______________________

 

Reportages

 

_________________

 

 Petites annonces

 

_______________________

 

Forums 

 

_______________________

 

Services

 

_________________

 

Contacter la rédaction

 

_______________________

Newsletter

Abonnement
Désabonnement


Positionnement et Statistiques Gratuites

La Gazette de Rennes-le-Château ©

 

Le repas des chercheurs 2005

Si l'assistance était clairsemée dans l'église en ce début de semaine, le parking était copieusement rempli suite à l'heureuse initiative de Sylvie Clervoix, de Jean-Claude Debrou et de la nouvelle association du "Cercle du 17 janvier". Sans eux, le village n'aurait connu le passage que d'une poignée de touristes!

 

Les chercheurs attendent le signal du départ pour Rennes-les-Bains (Johan ©)

Après la visite indispensable à "La Porte de Rennes" où la série de magnets a été complétée par la statue de Marie-Madeleine et le portail de l'église, nous gagnâmes "L'Hostellerie de Rennes-les-Bains" où plus d'une centaine de passionnés de l'affaire s'était donné rendez-vous pour le troisième repas des chercheurs. Cette année, le pin's représentait le tombeau des Pontils.


"L'Hostellerie de Rennes-les-Bains" bondée (Johan ©)

En préambule, Jean-Claude Debrou présenta les objectifs de sa nouvelle association et le projet de la restauration de la tombe de l'abbé Gélis, enterré dans le vieux cimetière de Coustaussa. Il espère la restaurer pour le 15 août 2005. Il remercia également Laurent "Asmodé" pour le nouveau site de l'association.
Marc Rambiel rappela les disparitions du "donneur de rêves" qu'était Gérard de Sède en mai et de celle d'un ancien chercheur Jean-Michel Bellec en novembre.

Jean-Claude Debrou (Philippe Contal ©)


L'après-midi fut agrémentée du traditionnel "Questions-réponses".
A cet exercice délicat, quelques habitués prirent la parole autour du thème de l'année 2004, le "Da Vinci Code" et le Prieuré de Sion; deux courants s'opposèrent, celui de ceux qui ont appris à rêver ralliant une majorité d'anciens, et celui des plus jeunes, plus cartésiens.
Jean-Michel Pous (Philippe Contal ©)

Au centre de la mêlée, la personne de Pierre Plantard et la création de son Prieuré de Sion.

Jean-Michel Pous mit en garde les nouveaux venus contre un amalgame des thèses du roman de Dan Brown et de la présence mérovingienne à Rennes-le-Château. Celle-ci n'est absolument pas attestée!
Nicolas de Léon surenchérit avec l’explication du décès de Dagobert II et de sa descendance peu probable dans le Razès.

Nicolas de Leon (Philippe Contal ©)

Jean-Michel Pous montra que faits historiques et rêves étaient compatibles en narrant l'histoire de Théodulf et de l'oratoire de Germiny-les-Prés.

Jean Brunelin fit part à l'assistance de la transformation du cimétière de Rennes-le-Château, photos à l'appui, et de la présence du pech de Bugarach sur de nombreux tableaux de Nicolas Poussin.

Jean Brunelin (Philippe Contal ©)

La rédaction de la Gazette brossa un portrait de Rennes-le-Château sur le Web. Elle mit en évidence la mise à disposition gratuite de nombreuses recherches, la possibilité de trouver photos et vidéos ainsi que d'échanger sur les forums.

La visite proposée emmena les convives à la Pierre levée, proche des Pontils, et à la carrière. Ce fut l'occasion de vérifier les théories sur l'utilité de ses pierres servant de baignoires aux thermes de Rennes-les-Bains, de Temple souterrain,... Force est de constater que nous ne trouvons nulle part trace de ses pierres dans les constructions… connues ! On serait bien en peine de localiser la carrière sur la carte IGN car elle n'y est pas mentionnée, comme d'autres sites de la région, l'ancien cimetière de Sougraigne par exemple!


La carrière près des Pontils (Maurice Monnot©)

En marge de cet après-midi, la rédaction rencontra l'écrivain Frank Daffos qui nous conta ses déboires éditoriaux, mais aussi la suite de ses recherches. Nous lui avions consacré quelques lignes lors de notre reportage 2004. Cette fois, la sortie de son livre est prévue pour le printemps! Pour vous faire patienter, il vous dévoile en avant-première que l'homme orchestre à la fin du 19ème siècle et au début du 20ème fut l'abbé Boudet; que l'abbé Saunière ne fut qu'un porteur de valises et ne connut jamais la vérité sur l'affaire, que l'abbé Boudet transmit le secret via son livre et la décoration du porche et de l'église de Rennes-le-Château ! Nous ne manquerons pas de vous en apprendre plus.

Après le dîner, la soirée se termina tard dans la nuit...
En conclusion, une journée agréable, bien organisée, une initiative à pérenniser!

Lire le compte rendu des "Pommes bleues" du 17 janvier 2005!

13 février 2005, Johan ©