L'actualité de Rennes-le-Château dévoilée

 

La Une

 

_________________

Portail de Rennes le Chateau

_________________

Interviews

_______________________

 

Reportages

 

_________________

 

 Petites annonces

 

_______________________

 

Forums 

 

_______________________

 

Services

 

_________________

 

Contacter la rédaction

 

_______________________

Newsletter

Abonnement
Désabonnement


Positionnement et Statistiques Gratuites

La Gazette de Rennes-le-Château ©

 

 

 

Le dimanche 21 novembre, la Société Périllos avait donné rendez-vous dans le village ruiné de Périllos pour une visite guidée des lieux.  De nouveau, une centaine de personnes avaient répondu à l'invitation.  Au programme, l'église, la grotte de la Caune et le Roudoune.  Chacun put vérifier de visu les divers éléments présentés la veille.

 

Le village ruiné de Périllos

Le village ruiné de Périllos

 

Par un temps superbe, ciel bleu et tramontane absente, André Douzet rappela les liens entre Rennes-le-Château et Périllos ainsi que l'histoire énigmatique des seigneurs du village.

 

La foule devant l'église de Périllos

Visite du village de Périllos - La foule devant l'église

 

EGLISE

Ensuite, il convia l'assistance à visiter l'église, beaucoup trop petite pour l'occasion...  Il mit notamment en exergue le changement d'orientation de celle-ci par le dernier seigneur de Périllos et attira l'attention sur une voûte très ancienne qui n'a plus aucune utilité!

 

La foule dans l'église de Périllos

L'église bondée de Périllos

 

Voûte wisigothe dans l'église de Périllos

Voûte peut-être wisigothe

 

L'actuel mur extérieur laisse apparaître partiellement cette voûte et les ruines adjacentes de l'ancien chœur prouvent l'orientation Nord - Sud originelle.

 

GROTTE DE LA CAUNE

La deuxième étape conduisait à la grotte de la Caune.  Stalagmites et stalagtites rivalisaient de beauté.  On y découvrait également des gravures du néolithique.  Le plafond, effondré suite à un tremblement de terre au 19ème siècle, rendait la grotte encore plus étrange, le soleil s'engouffrant par cette ouverture.  

 

Visite de la grotte de la Caune

Les plus téméraires sont descendus dans la grotte

 

ROUDOUNE

La troisième étape était en rapport avec la maquette.  Elle devait nous mener au Roudoune mais, vu le nombre de voitures et l'exiguïté des lieux, notre guide s'arrêta au château d'Opoul et montra le rocher de là.  La rédaction vous en donne malgré tout des photos qui datent d'août 2004.

 

Roudoune

Roudoune

 

Pied du Roudoune

La route et le fossé au pied du Roudoune

 

Le Roudoune est une ancienne citerne.  Sa forme caractéristique aurait permis à André Douzet de le reconnaître sur l'élastomère de la maquette de Bérenger Saunière.  Quand il la détaille, il insiste sur le fossé en contrebas de la route pour pouvoir localiser les autres lieux dont les 2 tombeaux...

André Douzet a rédigé un dossier sur "L’énigme de la maquette dite de Bérenger Saunière".

 

LE PLATEAU ET LE CHATEAU D'OPOUL

Profitant de la proximité du château d'Opoul, certains le visitèrent. Garnison royale sans intérêt stratégique, habitée de quelques soldats, le château occupe la partie Est du plateau.

 

 Château royal d'Opoul

 Le château royal d'Opoul

 

 

Le château d'Opoul vu du plateau

Le château d'Opoul vu du plateau

 

La promenade commentée s'est terminée vers 15.30 après plus de cinq heures d'explications et d'échanges!  Elle clôturait deux journées qui permirent de découvrir de nouveaux lieux, de vérifier certaines théories et d'apprécier l'organisation de la Société Périllos.

Assurément, une expérience à renouveler!

 

Le maire d'Opoul, Jean-François Carrère, André Douzet et  Michel Erasmy

Jean-François Carrère, André Douzet et Michel Erasmy

 

Lire le compte rendu du samedi

 

6 décembre 2004 Johan ©