L'actualité de Rennes-le-Château dévoilée

 

La Une

 

_________________

Portail de Rennes le Chateau

_________________

Interviews

_______________________

 

Reportages

 

_________________

 

 Petites annonces

 

_______________________

 

Courrier des lecteurs

 

_______________________

 

Services

 

_________________

 

Contacter la rédaction

 

_______________________

Newsletter 

  Inscription

 Désinscription

  

La Gazette de Rennes-le-Château ©

Classement de sites - Inscrivez le vôtre! 

 




"Parle-moi de Rennes-le-Château"
:
Patrick Mensior, auteur d'un livre sur l'affaire, "L'Extraordinaire Secret des Prêtres de Rennes-le-Château"
, annonce la parution prochaine (pour décembre 2005) du
nouveau numéro de la brochure "Parle-moi de Rennes-le-Château" (100 pages au format A4). Pour lui permettre de déterminer le plus précisément possible le
nombre d'exemplaires de son tirage, il vous propose, dès à présent, de le
commander (chèque de 20 € - port inclus - à l'ordre de l' « Association
Rennes-le-Château.doc » à envoyer à Patrick Mensior - B.P 6 -
Montigny-Lencoup - 77520).
La rédaction a acheté le précédent livre en le commandant à l'auteur. Elle a constaté son sérieux et a reçu l'envoi dans les meilleurs délais !

En voici le sommaire :
- L'inhumation de la Marquise de Blanchefort
Marie de Nègre d'Ables ne pouvait pas être inhumée dans le tombeau des
Seigneurs de Rennes.
- Jacques Cholet
Tout ou presque, sur l'aventure de ce pionnier à Rennes-le-Château
(témoignages de maître Gastou et de l'abbé Rigaud)
- Visite à une ville morte
Un témoignage de 1948 unique et incontournable.
- Rennes-le-Château - juillet 1962
Après La roue Tourne, Robert Charroux enregistre à Rennes-le-Château.
- Quelques observations sur une maquette (Suite et fin)
Comme le titre l'indique !
- A propos de l'étude de Raymond Lizop
L'histoire de Rhedae racontée en 1957.
- Le déplacement de Bérenger Saunière !
Quand un évêque est embarrassé, le curé risque de faire ses valises !
- Un tableau d'Ambroise Frédeau à Notre-Dame de Marceille
Les chercheurs jouent sur deux tableaux.
- Historique du sanctuaire de Notre-Dame de Marceille (Limoux)
Une histoire affichée.
- Rennes-les-Bains, le 6 mars 1906
Ou l'abbé Boudet opposant !
- Commentaires sur La Vraie Langue Celtique
Pages ouvertes aux chercheurs


Vous pouvez le contacter Pmensior@aol.com

  

Présentation du n° 1 : (109 pages au format A4) Sa volonté est de publier des articles et des témoignages non polémiques. Il souhaite la communication et la diffusion de documents vérifiables et d’informations inédites !  

La présentation du contenu vous permettra de vérifier que l’auteur a respecté ses objectifs. Il débute avec l’abbé Antoine Bigou, resitue le problème dans son cadre historique et l’illustre avec un document du 19 novembre 1791 dans lequel des prêtres non-assermentés en appellent au roi. Suit le procès-verbal de la mise sous séquestre des biens de l’abbé accompagné d’une retranscription facilitant sa lecture !

L’église de Rennes-le-Château a connu 4 visites pastorales; 3 comptes-rendus détaillés existent. Les deux qui n’ont jamais été publiés sont reproduits : ceux de 1856 (Mgr de la Bouillerie) et de 1876 (Mgr Leuillieux). On a, dès lors, une idée précise de l’état du lieu lors de l’arrivée de l’abbé Saunière. De plus, l’auteur résume les comptes-rendus de l’architecte Guiraud Cals, mandaté par la municipalité, sur l’état de l’église.

De nombreux prêtres sont évoqués dans l’affaire de RLC, mais beaucoup n’ont pas fait l’objet de biographies. Patrick Mensior présente les 3 autres prêtres dont le traitement a été suspendu en même temps que Bérenger. Il reprend la fameuse phrase du 29 septembre 1891 : « Vu curé de Névian – Chez Gélis – Chez Carrière – Vu Cros et Secret » et nous informe sur les différents abbés. Il diffuse également un courrier de l’abbé Rouanet à l’abbé Saunière.

Les diverses versions du cryptogramme « Sot pêcheur » sont reproduites mais, surtout, l’auteur évoque le contexte de la découverte et a interrogé Gérard Dutriat qui a eu les feuilles entre les mains. Et oui ! les feuillets étaient même écrits au recto et au verso et comportaient des cases noires, certaines lettres écrites en rouge… 

Enfin, en comparant les versions de la légende du berger Paris, l’auteur mentionne le texte « La puissance et la mort » et en attribue la paternité à Noël Corbu par une démonstration convaincante.

 

Patrick Mensior souhaite ouvrir sa revue aux chercheurs qui veulent apporter une contribution directe de diverses façons : par la publication de nouveaux documents, de témoignages, etc. Seule condition exigée, respecter l'esprit de la revue, c'est-à-dire que cet apport soit vérifiable et sérieux. Vu la qualité de ce premier numéro, gageons qu’ils seront nombreux à y participer. 

L'objet qui illustre la couverture, "AERARIUM", peut être traduit par "Trésor Public".

Critique du livre de Patrick Mensior "L'Extraordinaire Secret des Prêtres de Rennes-le-Château", Editions Les 3 Spirales, 2001, 301 pages, nombreuses illustrations n/b.

 

         

 

La Gazette : Le livre se divise en deux parties assez différentes : la première est une remise en perspective de toute l'affaire à la lumière des documents et témoignages; la seconde nous propose une analyse de la stèle de Marie de Nègre d'Ables, un des rares documents qui n'est pas sujet à caution!

Dans un premier temps, Patrick Mensior mène une réflexion roborative sur l'affaire de Rennes-le-Château. Il reprend l'histoire de l'abbé telle qu'elle est véhiculée et l'analyse à l'aune des documents. Il rectifie, dès lors, de nombreuses erreurs et stigmatise la désinformation évidente! En ce sens, il fait œuvre de salubrité publique! Nous conseillons ce livre aussi bien aux néophytes qui éviteront ainsi de nombreux errements et incompréhensions qu'aux plus aguerris car il replace la majeure partie des informations dans le contexte de l'époque. S'appuyant sur des recherches crédibles, il pourchasse toutes les imprécisions et contradictions de nombre de ses devanciers. Il laisse également la porte ouverte à des investigations plus approfondies quand les documents manquent ou sont évasifs!

La deuxième partie présente ses recherches sur la stèle de la marquise de Blanchefort, Marie de Nègre d'Ables. C'est une des rares pièces authentifiée et acceptée par la majorité des chercheurs. Il utilise la reproduction issue du "Bulletin de la Société d'Etudes Scientifiques de l'Aude", t.XVII, année 1906, sous le titre "Excursion du 25 juin 1905 à Rennes-le-Château", par M. Elie Tisseyre. Le lecteur suit les différentes étapes du raisonnement de Patrick Mensior, peut vérifier sa théorie et se forger son opinion.

Une œuvre utile pour la compréhension de l'affaire!

Johan©, 4 novembre 2005